Voyage sur mesure au Vietnam, Laos, Cambodge, Myanmar (Birmanie)

Les moyens de transport au Vietnam

Il y a deux routes reliées le Nord au Sud : l’ancienne route Mandarine (route n° 1 aujourd’hui) qui longe la côte du Vietnam et la « piste Hồ Chí Minh », une nouvelle route bitumée qui passe par les Hauts Plateaux. Au Vietnam, on roule à droite et on ne roule jamais vite parce que la vitesse est limitée par la loi, radars à l’appui (30 km/h dans les villes et villages)

 

Il existe au Vietnam plusieurs moyens de transport
Moto
Il s’agit le moyen le plus utilisé des vietnamiens. La plupart des vietnamiens se circulent en moto dans la ville. La moto est comme une religion, un mode de vie au Vietnam. Les motos, scooters et cyclomoteurs règnent sans partage dans ce pays de 90 millions d’habitants. Les visiteurs pourraient louer des motos pour faire le tour.
Transport au Vietnam

Cyclo-pousse

Le moyen de transport le plus lent mais aussi le plus écologique: pas de moteur, pas de fumée, pas de bruit. Aujourd’hui, ce cyclo-pousse est destiné principalement aux touristes.

Balade autour de Hanoi en cyclo-pousse
Mototaxi
En fait, au Vietnam, le cyclo-pousse est remplacé de nos jours par le mototaxi. Il est évidemment plus rapide et on en voit partout, à chaque carrefour.

Taxi
Il existe de nombreuses compagnies de taxis dans les grandes villes. Prix en dongs affichés au compteur. C’est le moyen de transport le plus fiable et le plus sûr en ville, à défaut d’être le plus rapide. Qui plus est, les tarifs sont très abordables.

Transport au Vietnam

Bus

C’est le moyen de transport le moins cher. Cependant, ce n’est pas le mode de voyage idéal : peu d’arrêts et beaucoup de monde. De plus, les gares routières sont presque toujours situées en périphérie des villes. Il faut donc souvent prendre un taxi pour s’y rendre, ce qui revient à doubler le prix du billet…
Transport au Vietnam

Bus et minibus privés (Open Tour)

Un moyen pratique (plus cher que le bus classique) de voyager d’un bout à l’autre du pays. Il s’agit de bus affrétés par des compagnies privées. Ils desservent exclusivement certaines grandes villes et lieux touristiques sur l’itinéraire Hanoi – Huế – Hội An – Nha Trang – Dalat – Hồ Chí Minh-Ville, et inversement.
Pour acheter un billet Open Tour, il suffit de se rendre dans une agence qui en vend, elles sont nombreuses dans les villes précitées, notamment à Saigon et Hanoi.
Pour tout départ (même s’il y en a tous les jours), il faut réserver sa place 24h à l’avance. Le bus viendra vous y chercher le jour du départ, sauf à Hồ Chí Minh-Ville (où il faut se rendre à l’agence qui vous a vendu le billet).
Transport au Vietnam

Train

Pour celui qui aime le voyage ferroviaire, le train est un bon moyen de transport qui s’améliore d’année en année. Les trains vietnamiens partent et arrivent à peu près à l’heure. Les trains express reliant Hanoi à Hồ Chí Minh-Ville portent le nom d’express de la Réunification. Il y en a quatre par jour dans chaque sens. Il existe d’autres petites lignes.
Malgré cela, les voyages restent pour l’heure assez lents. Cela dit, ce n’est pas moins rapide que le bus, plus sûr et plus confortable.
Transport au Vietnam

Avion

La compagnie nationale Vietnam Airlines possède une bonne réputation. Une vingtaine de villes sont desservies à l’intérieur du pays, un réseau dense et pratique, aux tarifs abordables.
Il existe deux compagnies à bas prix (low-cost) qui desservent les principales villes du Vietnam : Jetstar et VietJetAir.
En période de vacances, s’y prendre le plus tôt possible pour réserver les vols intérieurs, les avions étant souvent complets (au moment de la fête du Tết). Vérifier aussi les horaires, qui peuvent changer.
Transport au Vietnam

Envie d'évasion? N'hésitez plus !

Voyagez en Asie du sud-est pour découvrir la richesse naturelle et culturelle du pays.

Leave a Reply

Proceed Booking