Voyage sur mesure au Vietnam, Laos, Cambodge, Myanmar (Birmanie)

La laque au Vietnam

La laque est une des matières originales de la peinture. Elle prend ses racines en Chine il y a plus de 3000 ans, sa technique s’est développée ensuite dans toute l’Asie du Sud-Est.
La laque est utilisée depuis des millénaires pour les cercueils, les meubles, les coffres, les casques, les boucliers, les armures mais également des instruments de cuisine ou des objets de culte et de décoration. La laque naturelle travaillée a ses principales caractéristiques qui sont la brillance, une lumière quasi “interne” et une profondeur mystérieuse. Elle est donc très difficile à photographier car elle intègre et reflète la lumière, provoquant des effets particuliers.

La laque utilise des matériaux traditionnels de la peinture comme: la laque noire luisante, la laque “aile de blatte”, le cinabre, la coquille de sinanodonte,… Cependant, les premiers peintres du Vietnam ont étudié et trouvé plusieurs matériaux spéciaux comme la coquille d’œuf, de coquillage, le bamboo,… Ils ont utilisé ces matériaux pour la technique de laque et créé des peintures de valeur. Plus tard, l’artisanat traditionnel a devenu l’art artisanal ou l’art plastique moderne, avec les valeurs distinguées culturelles, historiques, scientifiques,… Bien que certains pays de l’Asie tels que la Chine, le Japon,… qui fabriquent aussi des produits de laque , ils sont tout à fait différents aux laques vietnamiennes. Cette différence s’exprime par la technique et aussi les matériaux utilisés.

Decoration avec laque

Le charme de la laque est créé aussi par sa réalisation qui est très longue et s’étale sur plusieurs mois. Particulièrement, la laque sèche et durcit dans une atmosphère naturellement chaude et humide (propice donc en climat tropical humide). Le temps est un facteur essentiel dans la réalisation d’une laque. Il faut en moyenne trois-quatre mois pour terminer un tableau. En général, les peintres travaillent sur croquis plusieurs laques à la fois et se font aider par des artisans laqueurs. Paradoxalement, l’humidité est nécessaire au séchage de la laque.

A côté d’une fabrication des produits aux décors traditionnels, les laqueurs vietnamiens réalisent maintenant des décors plus modernes. Les laqués vietnamiens confèrent à leurs acquéreurs la satisfaction de posséder des œuvres artistiques uniques d’une valeur sure et la possibilité de décorer leur intérieur selon un mode exotique original.

Découvrez les circuits incontournables du Vietnam !

Leave a Reply

Proceed Booking